Bois énergie

Pour quoi faire ?

Une énergie d'avenir 
 

Encore sous-exploitée, la ressource du bois-énergie offre de belles perspectives d'avenir. On estime que l'augmentation annuelle de la ressource bois-énergie en France s'élève à près de 90 millions de mètres cubes.
La ressource bois-énergie dispose de plusieurs réservoirs de croissance :

Une installation solaire thermique
peut couvrir de 40 à 70% des besoins
en eau chaude sanitaire et de 40% à 60%
des besoins en chauffage; ce sont autant
d’économies réalisées sur vos factures d’énergie.

  • La surface boisée augmente. La France dispose actuellement d'environ 15 millions d'hectares de surface boisée, soit 28% du territoire.
  • La forêt croît naturellement de 2 à 3% chaque année sous l'effet du soleil et de la photosynthèse. 
  • Seul un quart de la ressource végétale issue de la forêt est exploité à l'heure actuelle. Des volumes significatifs de sous-produits de la filière bois (écorces, emballages...) restent encore à valoriser. Le potentiel supplémentaire de bomasse utilisable pour l'énergie est estimé à environ 50 millions de mètres cubes par an (soit 12 millions de équivalent pétrole).
  • Enfin, les appareils de chauffage au bois sont de plus en plus performants et de moins en moins polluants.

A noter

Pratiquement toutes les installations solaires thermiques situées sous nos latitudes sont couplées à
une énergie d’appoint : électricité, fioul, gaz, bois ou pompe à chaleur, pour fournir l’apport d’énergie
supplémentaire nécessaire en cas de période longue à forte couverture nuageuse ou faible durée
d’ensoleillement (par exemple en hiver).

Les atouts du bois énergie
 

Le bois énergie est une ressource renouvelable qui présente trois avantages :

  • Le bois pour préserver l'environnement : le bois est un combustible naturel dont la production consomme très peu d'énergie. Sa combustion ne contribue pas à la pollution par effet de serre, puisque son bilan carbone est nul : la combustion de bois, de paille ou de toute autre biomasse ne fait que restituer dans l'atmosphère une masse de CO2 qui s'y trouvait déjà, avant d'être captée par la photosynthèse. Cette masse de CO2 sera de toute façon restituée à l'atmosphère en fin de vie. L'utilisation de 4 mètres cubes de bois-énergie permet d'économiser une tonne de pétrole.
  • Le bois pour faire des économies : pour effectuer des comparaisons entre combustibles, on parle de tonne équivalent pétrole (T.E.P). La tonne équivalent pétrole de bois-énergie est environ trois fois moins chère que la tonne équivalent pétrole de fioul. Ce prix n'est pas soumis aux fluctuations des cours de monnaies et des carburants. De plus, l'utilisation du bois-énergie ne sera pas concernée par l'application d'écotaxe sur les énergies fossiles. Les économies réalisées sur les factures d'énergie permettent de compenser à terme le surcoût d'une chaudière bois par rapport à celui d'une chaudière au fioul ou au gaz. Enfin, des aides financières sont disponibles pour prendre en charge une partie des investissements. Ces aides contribuent à développer le marché des équipements et à en abaisser progressivement le prix.
  • Le bois pour préserber des emplois directs en France : la récolte, la transformation et l'utilisation du bois énergies sont des activités créatrices d'emplois non délocalisables. Ces emplois sont la plupart du temps situés en zone rurale. On compte en moyenne un emploi pour 2000 mètres cubes de bois-énergie valorisés.