Pompe à chaleur

Pour quoi faire ?

Une source de chauffage gratuite et non polluante

La terre absorbe en permanence de l'énergie solaire qu'elle stocke sous forme de calories dans le sol. Cette ressource est sans cesse renouvelée par le rayonnement solaire, le ruissellement des eaux de pluie, le vent et la conductivité thermique du sol. De la même manière, l'air est réchauffé en permanence par le rayonnement solaire.
Les pompes à chaleur captent les calories présentes dans le sol ou dans l'air et les transfèrent à votre bâtiment par l'intermédiaire d'un plancher chauffant ou de radiateurs "basse température". Les pompes à chaleur reposent sur le principe de la thermodynamique.

Une installation solaire thermique
peut couvrir de 40 à 70% des besoins
en eau chaude sanitaire et de 40% à 60%
des besoins en chauffage; ce sont autant
d’économies réalisées sur vos factures d’énergie.

Trois types de pompe à chaleur

On distingue trois types de pompes à chaleur selon le milieu dans lequel elles puisent les calories et selon le mode de restitution de ces calories :

- Les pompes à chaleur air/air puisent les calories dans l’air ambiant et les restituent à travers de l’air chaud soufflé ; c’est le système qui offre le moins bon rendement et donc le moins écologique des trois. Nous avons par conséquent choisi de ne pas proposer ce type de produit, bien qu’il puisse être sensiblement moins cher que les deux autres.

- Les pompes à chaleur air/eau captent les calories dans l’air ambiant (extérieur ou intérieur) et les restituent à travers le circuit d’eau chaude du réseau de chauffage (radiateurs basse température ou plancher chauffant). Ce système offre un bon compromis écologie / économie.

- Les pompes à chaleur eau/eau ou géothermiques extraient les calories du sol à travers des sondes ou directement en puisant l’eau d’une source ou d’une nappe phréatique. C’est le système le plus écologique et qui permet d’atteindre les meilleurs rendements, mais aussi souvent le plus onéreux en raison du surcout du forage ou du terrassement nécessaire.

Des rendements élevés et des économies sur les factures d’énergie

  • Les pompes à chaleur air/eau et eau/eau offrent de très bons rendements : pour 1 kilowatt/heure utilisé pour le captage et le transfert des calories du sol, 3 à 4 kilowatt/heures au moins sont restitués ; ce ratio est appelé « coefficient de performance » ou « COP ».
  • Grâce à ces rendements élevés, une pompe à chaleur peut vous faire économiser jusqu’à 60% sur vos factures de chauffage.

La principale application : le chauffage

  • La principale application des pompes à chaleur est le chauffage du bâtiment, mais elle sert également au rafraîchissement en été - on parle alors de pompe à chaleur réversible. Il est également possible de produire son eau chaude sanitaire tout au long de l’année avec une pompe à chaleur.